Hallux valgus - Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Aller au contenu

Menu principal :

Hallux valgus

Chirurgie du pied


Hallux Valgus : Généralités







LA DEFORMATION




Avant-pied normal et sa radiographie
:
le gros orteil est pratiquement dans le prolongement du métatarsien
les sésamoïdes (deux taches blanches) sont cachés derrière le premier métatarsien






















Avant-pied porteur d’un hallux valgus :
le gros orteil est dévié en dehors
la « bosse » ou « oignon » est formée par le sommet de l’angle entre le premier métatarsien dévié en dedans, et le gros orteil déporté en dehors
le sésamoïde externe apparait entre les deux métatarsiens

La déformation est irréversible , tant que le métatarsien n’aura pas été replacé sur les sésamoïdes ce qui ne peut être obtenu que par la chirurgie.















LES CAUSES

Il y a quatre causes principales :
La prédisposition congénitale : tendance familiale à la déformation en hallux valgus (30%), sans que ce facteur soit strictement héréditaire.
La prédisposition féminine : la souplesse, voire la laxité articulaire est bien supérieure chez la femme.
La longeur du gros orteil : plus l’ orteil est long, plus les contraintes de la chaussure seront importantes.
La chaussure féminine à bout pointu.

La chaussure a tendance à rabattre le gros orteil vers le second, ce d’autant que le premier orteil est long.





LES CONSEQUENCES DOULOUREUSES


Conséquences directes :
Au niveau de la « bosse » ou « oignon »

Conséquences indirectes :
Orteils en griffe
Douleurs plantaires par avant-pied rond





TECHNIQUE CHIRURGICALE DE CORRECTION DES DEFORMATIONS


Le principe essentiel est de ne pas se contenter de « raboter la bosse », mais de s’attaquer à la cause, c’est à dire réduire l’ angle métatarso-phalangien.
Pour cela il faut ramener la premier métatarsien sous le second, et aligner la phalange du gros orteil dans son prolongement.

Pour parvenir à réduire cet angle, l’ intervention consiste à réaliser par voie mini-invasive et/ou percutanée (c'est à dire en réalisant des incisions cutanées très petites, voire quasiment sans ouvrir pour la chirurgie percutanée) :

1. le plus souvent, une ostéotomie de translation (+/- de réorientation) de votre premier métatarsien ,
dont les deux fragments vont glisser l’ un sur l’ autre et seront fixés par une ou deux vis (ostéotomie en chevron ou ostéotomie de scarf :  voir les vidéos en bas de page)

2. souvent également une ostéotomie de la première phalange du gros orteil (ostéotomie d'Akin) qui peut nécessiter une vis ou une agrafe pour sa fixation.





Dans certains cas, lorsque la déformation est assez importante, un autre type d'ostéotomie du métatarsien peut être nécessaire :
une ostéotomie de la base du premier métatarsien.




Dans d'autres cas, notamment lorsque l'hallux valgus est secondaire à un problème d'hyperlaxité , il est parfois nécessaire de réaliser un autre type de correction : l'intervention de Lapidus, qui consiste à bloquer la "racine" du gros orteil (arthrodèse de la première articulation cunéo-métarsienne).




Enfin lorsque l'articulation du gros orteil est trop abîmée, lorsque l'arthrose est trop importante, la meilleure solution pour soulager le patient et redonner à son pied une bonne fonction peut être de bloquer en bonne position l'articulation entre 1er métatarsien et 1ère phalange :
l'arthrodèse métatarso-phalangienne.













Après une chirugie d'hallux valgus, la plupart du temps, l'appui sur le pied opéré est autorisé dès le lendemain de l'intervention.

Le port d'une chaussure spécifique post-opératoire est en général recommandé pendant 1 mois.










Le pansement du pied est habituellement un pansement spécifique qui participe à maintenir le pied en bonne position durant la phase de cicatrisation/consolidation. Ce pansement est contrôlé et refait par votre chirurgien lors de consultations de contrôle prévues aux 15ème et 30ème jours post-opératoires.



Ainsi la déformation qui afflige votre avant-pied disparaît complètement.

Le matériel d’ostéosynthèse (vis ou agrafes) nécessaire au maintien de la correction de votre avant-pied ne vous sera retiré que s’il vous gêne et seulement après un an.

Cependant la consultation à un an est indispensable pour vérifier la bonne tolérance du matériel ou décider de son ablation éventuelle.


Ostéotomie en Chevron





Ostéotomie de la base du métatarsien




Intervention de Lapidus




Ostéotomie d'Akin





Ostéotomie en Chevron





Retourner au contenu | Retourner au menu